Mon Pharmacien, 
J’en ai Besoin


La Fédération Pharmaceutique Méditerranéenne prend la parole pour défendre le métier de pharmacien !

Etre pharmacien, aujourd’hui, en France, c’est travailler au sein de l’une des 22 600 officines réparties sur l’ensemble du territoire, apporter chaque jour son expertise et ses conseils aux français, s’assurer du bon suivi des traitements, être disponible 7j/7, 24h/24, être au centre du quotidien des français de tout âge... Bref, travailler pour l’intérêt général de chacun et de la santé publique !

Ainsi la Fédération Pharmaceutique Méditerranéenne (FEDMED), affiliée à la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France (FSPF), prend la parole et entame une campagne de défense de la profession. A travers 5 films, diffusés dès le 14 mars sur internet, la FEDMED abordera l’ensemble des grandes problématiques qui touchent la profession : déréglementation, vente en ligne, libre distribution, traçabilité, vente de médicaments exclusivement réservée aux officines, etc …

En effet, la profession se trouve, aujourd’hui, à un virage important de son existence. Grâce à la loi HPST, le rôle conseil du pharmacien est enfin reconnu, au-delà du simple acte de vente, via la mise en place imminente d’un nouveau barème de rémunération sur la vente des médicaments incluant l’acte pharmaceutique.

Alors que l’on demande aux pharmaciens français de s’aligner avec la loi européenne, un grand nombre d’entre eux tente d’alerter l’opinion publique et le gouvernement : être pharmacien, ce n’est pas être un simple commerçant, c’est être obligatoirement affilié au Conseil de l’Ordre et pouvoir consulter et renseigner le Dossier Pharmaceutique. Les médicaments ne sont pas des biens de consommation courante ! Etre pharmacien, c’est s’engager à oeuvrer pour la santé publique ! Or l’autorisation de la vente en ligne de médicaments et les demandes récurrentes de la GMS d’accéder à ce marché laisse craindre l’apparition de dérives jusque-là évitées en France grâce notamment au réseau très contrôlé des officines. « Même si certains médicaments sont disponibles sans ordonnance, il n’en reste pas moins, que mal utilisés, ils peuvent être mortels. L’intoxication au paracétamol n’est pas une légende ! De plus, n’oublions pas que la France reste le seul pays d’Europe où l’on ne rencontre aucun cas de contrefaçon du fait du système de traçabilité très poussé.», déclare Frédéric Abécassis, Président de la FEDMED. La guerre des prix, la course aux chiffres, la fermeture de pharmacies, le manque de proximité, l’absence de conseil, etc… sont autant de conséquences qui pourraient découler de mesures prises à la hâte et sans en débattre avec les représentants de la profession.


Découvrez, dès le 14 mars, les vidéos de la FEDMED sur notre site à la catégorie "LES FILMS"


A propos : La Fédération Pharmaceutique Méditerranéenne regroupe les pharmaciens-adhérents des régions Languedoc-Roussillon, PACA et Corse, soit environ 3 000 officines pour tout ce territoire. Affiliée à la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France, la FEDMED promeut et défend au quotidien, la profession de pharmacien.

 
  FEDMED 285, rue Alfred Nobel / 34000 MONTPELLIER - Tél : 04.67.20.23.23 / Fax : 04.67.22.46.87 - Contacts- Design by Mona Moore